Cheveux

Mon déclic ou le B-A BA pour une nappy en devenir !

2011

Dernier défrisage au compteur : Mars 2011

J’avais des cheveux plutôt en bonne santé, et une routine assez régulière.
Je me défrisais tout les 2 mois et seule en plus ! Hé oui, rares étaient les coiffeuses qui acceptaient de me recoiffer.
J’ai une « grosse tête » et mes cheveux font « mal aux doigts » donc …
Au fil des mois je m’apercevais que mes cheveux devenaient de plus en plus résistants aux défrisage, il m’arrivait souvent de me « brûler » parce qu’il fallait vraiment bien laisser le produit posé sur ma tête pour espérer avoir un bon résultat.

Puis est venu le moment où au moment du séchage, je trouvais mes cheveux rêches, sec, ternes .. vraiment je ne supportais plus mes cheveux comme ils étaient.
J’ai pensé leur donner une peu d’éclat en faisant une décoloration sur certaines mèches (erreur fatale !! ).

Etant fille d’une coiffeuse professionnelle, j’ai passé une grande partie dans les salons de ma mère en Afrique, il m’arrivait de mettre la main à la pâte quand la clientèle était nombreuse. Donc, le domaine capillaire n’était vraiment pas nouveau pour moi.
J’ai donc fait ma décoloration .. seule .. je vous laisse imaginer la suite !
C’était de pire en pis !
Mes cheveux sont devenus encore plus sec, et rêches .. à chaque shampoing et démêlage je perdais des cheveux, mes des grosses touffes !

A l’époque je n’utilisais pas non plus de bon produits .. vous vous souvenez de ses « pommades » du pays, qu’on tartinait sur nos cheveux, pensant les hydrater alors qu’en fait il n’en était rien ? Quand j’y pense … et dire que j’ai appliqué cela pendant des années ? Mes cheveux se portaient certes bien, mais avec le temps ils  saturaient ..
Ça en devenait vraiment effrayant ..

Puis j’ai commencé des recherches, j’ai commencer à découvrir comment les femmes, de l’autres coté de mon écran, ou de l’Atlantique dorlotaient leur cheveux !
J’étais stupéfaite ! Ça ne m’avait jamais traverser l’esprit. Comment avec les simples aliments qui se trouvaient dans nos placards, on pouvait avoir de beaux cheveux ?!

Toute cette organisation .. Ses dépenses etc. Puis, j’ai découvert des tutos, je me suis mise à regarder des vidéos à la suite.

Mon premier masque je m’en souviens était inspirée d’une Youtubeuse « Mymou » 🙂
– Yaourt => des protéines

– Oeuf => protéines

– Mayonnaise => hyper hydratation avec du sur-gras !

– Huile d’olive => hydratation

J’avais laissé posé toute une après-midi sous un sac en plastique, ça dégoulinait, ça sentait bizarre j’étais vraiment sceptique .. franchement ! Et puis j’avais peur que l’odeur ne parte pas au lavage ..
Un shampoing, un après-shampoing .. et .. LA POMMADE.
A l’époque j’utilisais aussi les shampoings plutôt adaptés aux cheveux caucasiens.

Toutefois, après ce masque, je voyais une différence, mes cheveux étaient plus doux beaucoup plus doux .. et il en redemandaient car avant que le weekend n’arrive, il redevenait rêche ..
Voila le début de ma routine les masques avec les aliments variés (miel, avocat, banane … ) et j’étais à un shampoing par semaine.

Avec le temps j’ai réduit mes shampoings. Vous me direz mais pourquoi ?!
-Le calcaire assèche les cheveux, surtout les cheveux crépus qui sont habitués à une eau plus claire.
– accumulé aux basses températures  .. ils allaient devenir cassants alors que le cheveu crépu a besoin d’être nourri et il absorbe, et s’hydrate plus facilement avec l’effet de la chaleur.  Quand je m’occupe de mes cheveux, je pense à une plante, pour ne pas dire un bébé 🙂. est-ce qu’ils ont bu assez d’eau ? est-ce que les pointes sont en bon état ? qu’est-ce que je peux leur donner à manger pour les maintenir hydrater ? Ils sont secs, donc ils ont faims, etc … 

Mais j’avais entamé une transition, donc j’avais deux nature de cheveux différentes. Les racines étaient crépues, et les pointes défrisées.
Je ne supportais donc plus de les avoir à l’air libre, je faisais constamment des tresses pour éviter de les peigner, démêler/ On parlera de coiffures protectrices.

Pourquoi protectrices ?
Parce qu’elles empêche de manipuler les cheveux tous les jours, de les démêler etc .. ce qui ralentit la pousse, et fragilise le cheveux.  Cependant, elles n’empêchent pas l’accès au cheveux, et donc hydratation.

IMG_20150126_223100

Voilà un peu la routine que j’ai commencé à adopter durant ma transition.                   Je privilégiais surtout les masques parce que mes cheveux avaient souffert de toute ces années de défrisage. Et les coiffures protectrices (avec ou sans rajouts).

Advertisements

7 réflexions au sujet de « Mon déclic ou le B-A BA pour une nappy en devenir ! »

  1. sa y est je viens de rentrer totalement au naturelle. mais je ne sais pas jusque là si je suis dans le bon ou pas!
    Chaque soir je met un mélange de gingembre ail et oignon que j’ai mis avec de l’eau dans un vaporisateur puis je met un plastique pour la nuit. Et le matin je lave avec du champion avant d’aller au boulot pour éviter l’odeur.
    est ce que je suis dans le bon???
    merci

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Lina !
      Oula ! Alors non c’est beaucoup, beaucoup trop.
      Mes articles sur les shampoings etc prions t’aider. Maos faore in shampoing et soins tout les jours ca n’edt vraiment pas bon.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s