Musique

Révolutionnaire : The Miseducation of Lauryn Hill

Passionné(e), de Soul,  Rythm and Blues, Hip-hop ou même de Rap ,  s’il y a un album que vous devez avoir écouté est celui de Lauryn Hill : The Miseducation of Lauryn Hill .
61ZM5sHfwKL
Il y a quelques jours sur la toile, on célébrait le succès que cet album a connu il y a de cela 17 ans. En effet, nommé dix fois à la 41ème Cérémonie des Grammys  en 1999, Lauryn Hill est la première artiste solo et féminine à gagner 5 Grammys en une soirée.

La particularité de cet album réside en ce qu’il est le premier album solo de l’artiste parut, tout juste après la séparation des Fugees.
Composé de 14 titres, on y retrouve Lauryn Hill, sur des tons harmonieux et paisibles. Rythmés par un rap, dont les << Rimes sont aussi profondes que les idées de Betty Shabazz >>Everything is Everything ( << My ryhmes are heavy, like the mind of sister Betty >> ).
Des discours et conversations profondes, ainsi que de remarquables duo avec Carlos Santa à la guitare dans Zion ; D’Angelo Nothing even matters ou encore Mary J. Blige pour I used to love Him.

Des textes dans lesquelles, Miss Hill dépeint son ressenti sur des questions telles que le bonheur de donner la vie, la religion, les relations douloureuses. Elle y partage sa vision sur la musique, le hip-hop et met en avant sa volonté du changement dans une société dictée par le pouvoir et l’argent. Un système qu’elle pointe  du doigt sans équivoque : << You could get the money, You could get the power, but keep your eyes on the final hour >> .

Lauryn Hill posant avec ses 5 Grammy remporté en 1999
Lauryn Hill posant avec ses cinq Grammys remportés en 1999

Si je devais choisir 5 titres : 

To Zion
Final Hour
Doo Wop (That thing)
Nothing even matters
Everything is Everything
Ex-factor
When it hurts so bad

Oui, je sais bien que j’ai dis cinq. Toujours est-il que cet album est excellent et il est difficile de n’en choisir que cinq, alors je me limites à la moitié, et ce sont ce dont les textes m’ont le plus marqué !

Aussi, comme chaque année la célèbre Library of Congress sélectionne 25 albums/enregistrement audio à classifier dans ses registres, et cette année The Miseducation of Lauryn Hill figure dans cette liste, car elle correspond aux critères imposés par l’institution c’est-à-dire << culturellement, historiquement et esthétiquement significatif >>.

Curvy T.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Révolutionnaire : The Miseducation of Lauryn Hill »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s