Cheveux

Des frisottis défrisés.

Tout d’abord, le défrisage se définit par un procédé chimique permettant de modifier la structure et la texture du cheveu en le rendant plus lisse. Il est principalement utilisé par les personnes ayant des cheveux frisés, bouclés, et éventuellement crépus.

De façon générale, le cheveu est constitué de 85% de protéines, 10% de lipides et 5% d’eau.
Le défrisage, altère donc la composition de la chevelure, et le composé le plus concerné est la protéine, autrement dit la kératine qui assure l’élasticité des cheveux. Or, l’objectif ultime du défrisage est de détendre la fibre capillaire.
Puis, viennent les lipides et l’eau, qui sont eux aussi touchés par le défrisage puisqu’une fois défrisé le cheveu devient sec et cassant.

D’où l’importance d’insister sur le caractère IRRÉVERSIBLE de ce procédé.
Le seul moyen de retrouver l’état naturel de ses cheveux, est de recommencer à zéro avec de nouvelles repousses.

Relaxer101 (2)

Par ailleurs, le défrisage étant nocif pour les cheveux, il demande une attention particulière avant, pendant et après chaque procédé chimique pour éviter la casse :

AVANT LE DÉFRISAGE

  • Votre cuire chevelu ne doit pas avoir été lavés moins de 5 jours avant votre défrisage : il faut éviter toutes sortes de frictions, massage, frottement du cuire chevelu. Et laisser au cuire chevelu le temps nécessaire pour produire du sébum naturel, idéal pour la protection du cuire chevelu (cf.notre article sur la fréquence des shampoings).
  • Evitez toute manipulation excessive de votre chevelure : autrement dit, prenez le temps de laisser vos cheveux respirer avant un défrisage. Si vous portez des tresses, ou un tissage, enlevez le au moins 1 ou 2 jours avant le défrisage. Cela ne fera qu’accentuer la fragilisation du cheveu avec le défrisant.
  • Des protéines pour les rendre plus forts : Pensez à faire un soins protéinés une dizaine de jours avant. Un soin fait maison, ou industriel. (on trouve des protéine dans l’avocat, l’oeuf, yaourt/fromage blanc, lait de coco .. entre autres)
  • Organisez-vous : encore une fois, il s’agit d’un procédé considérable. chaque minutes compte, et il est important de respecter les indications du fabricants et surtout le temps de pose. Pensez donc à avoir les matériel nécessaire à porter de main. Ayant une mère coiffeuse, j’ai passé une grande partie de mes après-midi dans les jupons de ma mère lorsqu’elle travaillait, avec les années j’arrivait à me défriser toute seule, et rapidement. Mais pour celles qui n’ont jamais vu faire ou appris, je recommande à la limite de s’informer, se renseigner pour se le faire poser, ou tout simplement aller chez un professionnel.

DURANT LE DÉFRISAGE

  • Évitez toute distraction : restez concentrée sur le procédé et respectez strictement le temps de pose.
  • Organisez votre défrisage : procédez section par section, en commençant toujours par les repousses de chaque sections. En commençant par le milieu du crâne, pour terminer à l’extrémité de chaque section, puisque les cheveux se trouvant sur les tempes et la nuque sont les plus sensibles et les plus concernés notamment lorsque que vous faites des tresses, ou un chignon.
  • Ne peignez pas vos cheveux avec le défrisant : les cheveux subissent un procédé chimique qui les fragilise, les peignez durant le procédé ne fera qu’accélérer la casse. Utilisé plutôt le dos (la partie lisse) du peigne, ou encore vos doigts (avec des gants).

APRES LE DÉFRISAGE

  • Rincez abondement : le cheveux étant encore fragile il faut éviter tout frottement. Durant les 5 premières minutes faites couler de l’eau sur les cheveux afin de retirer l’excédent de défrisant, avant d’appliquer le shampoing !
  • L’étape cruciale du shampoing : n’hésitez pas à renouveler cette étape jusqu’à 4-5 fois, et laisser poser assez longtemps entre 3 et 5 minutes, pour enlever toutes traces de défrisant. Respecter le temps de pose c’est bien, mais retirer tout le défrisant c’est encore mieux !
  • Compensez les carences causées par le défrisage : Il serait plus judicieux, de poser immédiatement un masque riche en protéines, huile végétale juste après pour réparer les dommages chimiques.
  • Le séchage : le mieux serait de les sécher avec une serviette, à l’air libre ou encore avec un sèche cheveux à froid ou faible chaleur, en s’assurant de ne pas trop le rapprocher de votre tête.
  • le coiffage : dans beaucoup de salon afro, les « coiffeurs », ont cette mauvaise manie de défriser les cheveux, ou le devant des cheveux (encore pire), juste avant de poser un tissage, de les tresser Sachez qu-il s’agit là d’une mise à mort de vos cheveux. Après le défrisage, vos cheveux ont besoin de soins et repos intensifs (je parle presque comme un médecin je sais 🙂 ) pendant au moins les 5 premiers jours. Il faut donc éviter toute agression du cheveu, et  procédé nécessitant une forte chaleur (lissage/brushing) ou produits chimiques (coloration/décoloration). Pour ce genre de procédé il faudra attendre 15 jours, pas moins !

Enfin, un bain d’huile, suivi d’un cowash (lavage avec un après shampoing) serait aussi le bienvenu, dans les jours suivants le défrisage pour atténuer l’assèchement du cheveux. Il e faut pas seulement faire des soins juste en prévision du défrisage, mais aussi pour l’entretenir 🙂

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Des frisottis défrisés. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s