Entretenir tes tresses.

 En  matière d’entretien, les coiffures protectrices constituent la base pour avoir des cheveux en bonne santé.

De façon générale, les tresses avec rajouts, (braids,vanilles, faux locs) sont les plus répandues.
En effet, lorsqu’elles sont biens faites, le cheveu y trouve tout ses avantages.  Il est enveloppé dans la mèche qui constitue une barrière afin de le protéger du froid, la poussière et bien d’autres menaces pour le cheveu.
De plus, le cheveux n’est pas constamment manipuler, ce qui favorise la pousse, limite les casses et les chutes (je précise lorsqu’elles sont biens tressées et entretenues).

Cependant, pour de nombreuses personnes  (moi la première), il est courant de penser que porter une coiffure protectrice libère de nos obligations vis-à-vis de notre crinière.
Voici quelques éléments que vous pensez, ne pas pouvoir  faire et/ou banalisez lorsque vous portez vos tresses malgré leur nécessité.

Porter des tresses ne vous empêche pas de ….

  • nettoyer votre cuire chevelu : et oui ! porter des tresses couvre votre cuire chevelu en plus de votre cheveux, donc vous transpirez plus. Pour les sportives, les nageuses ou celles qui vivent dans un pays chaud.
    Cela, accumulé aux cosmétiques que vous utilisez, votre cuire chevelu se salit plus vite, et fini par étouffer. L’effet “protecteur” de la coiffure n’est pas favorisé. Dès lors que le cuire chevelu étouffe, il y a une mauvaise oxygénation, donc la pousse ralentie. Vous pouvez donc procédez à un lavage avec de l’après shampoing,  pour  nettoyer le cuire chevelu sans l’assécher, et hydrater au maximum le cheveu. (cf. le shampoing : ma méthode).
    A la fin du lavage, veillez à bien attacher  vos cheveux  et utiliser un sèche cheveux (à faible température) ou une serviette. Car la mèche s’alourdit avec l’eau, tire sur les racines, et casse garantie !!
    C’est pourquoi je recommande de le faire qu’une fois. Mais cela n’est pas obligatoire car le sébum produit à cet endroit est aussi très bénéfiques.
    (je vous en parle dans l’article sur la cure de sébum)

 

  • d’hydrater vos cheveux : c’est l’avantage de cette coiffure ! vous pouvez la porter, et prendre soins de vos cheveux sans avoir à les manipuler tous les jours.
    Votre vaporisateur d’eau , d’hydrolat ou encore gel d’aloe vera  sera votre meilleur allié ! Le lavage préconisé plus haut est aussi un moyen d’hydrater au maximum et de fond en comble.

 

  • Nourrir vos cheveux : pour ne pas surcharger le cheveu je conseille de passer une fois par semaine de l’huile ou un lait sur vos LONGUEURS (j’insiste).
    A mon sens le cuire chevelu n’en a pas vraiment besoin, votre sébum s’en chargera;

 

  • Masser votre cuire chevelu : pour le détendre, activer la circulation sanguine, et l’oxygénation du cheveu, encore une fois dans le but d’assurer la pousse, combinez ces massages avec des huiles telles que l’huile de Ricin, de Moutarde ou encore de Chanvre.

 

  • Protéger vos cheveux : ces coiffures nous rendent bien flemmardes, (moi la première .. encore et toujours). Et pourtant ! Porter votre foulard au coucher vous permettra d’éviter le frottement des cheveux sur votre oreiller, et vous pourrez aussi les maintenir en bon état plus longtemps. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut les garder 2 mois s’il vous plaît !

 

A savoir, ces indications et conseils sont donnés sur la base de coiffures portées un mois, voire 1 mois et demi. Soit la durée maximale qu’il est conseillé de ne pas dépasser avec des rajouts.
A long terme, le poids des mèches tire sur la racine et c’est souvent le début d’une alopécie dont vous auriez bien voulu vous passer ! On ne peut donc plus parler de coiffure protectrice

Enfin veillez, à laisser vos cheveux respirer pendant au moins 1 semaine entre chaque coiffure protectrice.

Des bisous.

Suivre:
Rallongez la boucle :

1 Commentaire

  1. décembre 30, 2017 / 1:15

    Merci pour tous ces conseils ! Effectivement, je ne peux que confirmer la nécessité d’hydrater ses longueurs avec une coiffure protectrice. Perso, je le fais une fois par jour avec un mélange 50/50 eau + huile d’olive.

Laisser moi un mot par ici !