En bonne “ nappy ” que je suis, j’avais hâte (ou pas) de pouvoir commencer à chouchouter les cheveux de ma fille.

Du moins, chouchouter n’est pas le mot exact, disons que j’avais hâte de pouvoir lui établir une routine. C’est aussi pour moi une façon de redécouvrir le cheveu, mes besoins ne seront pas forcément les mêmes pour elle.

D’abord, dès sa naissance, j’ai très vite commencer à lui appliquer du beurre de karité. Tant sur le corps, que sur les cheveux.
A la sortie du bain, après la toilette, ou lorsque je la préparais à sortir. Il suffit de frotter une noisette entre les mains pour la faire fondre, et l’appliquer sur les cheveux avant de procéder à un léger massage. Attention à la fontanelle !!

 

Au fur et à mesure qu’elle grandissait, je lui appliquait aussi d’autres huiles comme celle de coco, ou encore de noisette, macadamia que j’affectionne tout particulièrement pour son odeur, avocat.. ou encore de l’huile de palme tout droit venue du Congo 🙂
Je vous avoue que lorsque ses cheveux ont commencé à devenir crépus, j’ai très vite arrêté d’utiliser le peigne. Je crains moi même des cheveux et je préfère lui démêler aux doigts. Puis, je trouve que le bulbe, la racine capillaire du nourrisson est encore trop fragile pour tirer dessus avec un peigne ou encore avec des tresses ou coiffures trop complexes.

 

Ma fille est née avec beaucoup de cheveux, et presque tout le monde me pressait pour lui faire des coiffures, des “pompons” avec des chouchous ou des nattes.
Pour être honnête j’ai réellement commencé à lui faire des pompons, à partir de 6-7 mois.
Et encore, je le fais un week-end sur deux quand j’ai le courage de faire des acrobaties. C’est-à-dire que le dimanche soir, je la coiffais pour la semaine, le vendredi soir je les lui défaisais avant le bain, puis le dimanche suivant je les lavais puis démêlais aux doigts, et je laissais ses cheveux à l’air libre.
J’appréhendais la casse du nourrisson, j’avoue avoir masser une ou deux fois avec un doigt trempé dans de l’huile de ricin, mais à vrai dire je crois que je n’avais pas besoin de le faire, parce qu’ils ont aussitôt poussé.

Pour en venir au shampoing. Les premiers mois de sa naissance je lavais les cheveux de mon Koala avec son gel douche Klorane prévu pour le corps, le visage et les cheveux.
Mais, plus ces cheveux de nourrisson tombaient et laissaient place à une texture plus crépue, plus je m’apercevais que ce gel n’était pas adapté.
A la sortie du bain les cheveux étaient doux, frisés. Puis une fois secs, et bien il étaient secs, presque rêches, malgré l’huile et le karité que j’y mettais.


Il est recommandé d’utiliser une gamme capillaire pour enfant à partir de 8 mois. Bon, j’ai triché j’ai commencé à 7 mois et dé. MAIS, j’ai utilisé un produit bio et à base de produits naturelsJe me suis donc tournée vers la gamme Sapotille de Noire Ô Naturel.

D’abord pour la composition, et aussi parce que je suis dans une optique où je tiens à soutenir le travail et l’entrepreneuriat afro. Et je ne regrette pas mon choix pour cette gamme

 

*
**
***

Points négatifs :

le prix : 17 € ou plus précisément 16,50 € chez Mix Beauty. Je vous avoue que le prix m’a rebuté pour la quantité . Mais il y avait cette voix dans ma tête “support a sista’s business” (=soutien le business d’une soeur) ahaha !

la quantité proposée : le flacon contient 200 ml de produit, au vu du prix 100 ml de plus n’auraient pas été de tout refus.

le flaconnage : je le met en dernier point négatif, car c’est un détail, mais le moment d’un bain étant un réel combat, difficile de contrôler la quantité que l’on met dans sa main tout en maintenant la tête de bébé hors de l’eau, ou tout en l’empêchant de choper son gant pour en boire l’eau comme si je la privait d’eau. Tout ça pour dire je pense qu’un flacon à pompe aurait été plus pratique pour nous mamans multitâche mais Wonder Women quand même !

Points positifs:

→ la composition du produit : bon je ne suis pas une experte mais les produits utilisés m’ont séduits. La mangue et la coco que j’utilisais déjà. l’un en beurre et l’autre sous forme d’huile. Le shampoing-soin compléterai donc ces beurres et huiles.  Et pour les plus pointilleux, il n’a pas été testés sur des animaux.

→ le produit n’est pas moussant : ce qui confirme le fait qu’il soit très doux et non agressif pour les cheveux ou encore la peau de bébé. On a l’impression d’appliquer de la crème ou du yaourt sur les cheveux et l’effet est presque immédiat sur cheveux mouillés les boucles se définissent aussitôt, il n’y a pas besoin de peigne, juste démêler aux doigts en étirant le cheveu.

le produit est pratique : le fait que le produit combine shampoing et soin est un gain de temps incroyable. Ce qui est très important lorsqu’on veut éviter que bébé attrape un coup de froid. Il n’y a pas besoin de faire d’abord un shampoing, puis un soin, puis de nettoyer son corps. On sait tous que le moment du bain est un réel combat, un moment où vous découvrez à chaque bain la capacité incroyable qu’à votre bras de tenir bébé d’une main, le laver de l’autre sans que vous même ne tombiez dans la baignoire, voilà voilà, mais on sait toute que vous finirez quand même mouillée grâce à bébé qui découvre lui aussi les joie du bain ! L’important c’est de participer Maman ! 🙂

→ les cheveux de bébé aiment : après 1 mois et demi d’utilisation je vois une réelle différence avec le gel douche de Klorane, bien que je n’utilise le shampoing de Noire Ô Naturel qu’une fois par semaine, même après deux jours les cheveux sont toujours aussi doux et les boucles définies ! Cela prouve l’importance de choisir des produits adaptés pour nos bébés aux cheveux crépus/frisés.

*
**
***


A savoir, que j’utilise le shampoing-soin 1 fois par semaine, généralement le dimanche. Sachant qu’avec l’hiver et parce que ma fille est assez fragile et frileuse elle prends un bain tous les 2-3 jours (dimanche, mercredi et vendredi). L’hiver à été très dure pour elle, et très vite j’ai préféré établir cette routine qui lui correspondait, et qui m’allégeait un peu la tâche. Les autres jours je procède à une brève toilette.
Avec l’été qui approche, on va probablement établir une nouvelle routine. Je rachèterais surement le shampoing, et testerait une autre marque par curiosité ! 
#AccroDesCosmétiques

Et vous quel shampoing ou quelle routine avez-vous établi pour vos bébés ?

 

Suivre:
Rallongez la boucle :

5 Commentaires

  1. Jody victoria B.B.
    avril 21, 2018 / 12:13

    Intéressant je galère avec les cheveux de ma fille ne sachant quel produit utiliser pour ses cheveux qui ont milles textures 😅😅.
    Des conseils seront les bienvenues ma belle ☺️ Et bravo pour ton blog je te félicite je connaissais pas. Je vais m’abonner 🙂

  2. Sophie Lobet
    mai 11, 2018 / 10:49

    Article Très intéressant. J’accouche dans qques semaines et je stresse déjà pour l’entretien des cheveux de la fille.

    • mai 11, 2018 / 11:06

      Merci Sophie !
      Tu as encore du temps à partir de 8mois tu pourras commencer
      N’hésite pas à t’abonner. Je publierai plein de conseils à l’avenir 😊

Laisser moi un mot par ici !