A l’annonce de ma grossesse, l’une des première choses que l’on m’a souhaité, parmi tant d’autres, c’est “bon courage pour les couches”, “commence déjà à en acheter hein !”
Ça faisait un peu froid dans le dos, ou plutôt dans la poche !  Durant la préparation du trousseau de bébé j’ai essayé d’être le plus économe et le plus éco-responsable possible dans le choix de mes articles.

A mon époque – il y a une vingtaines d’année quoi, ouai j’suis jeune moi !-, en Afrique nos mères avaient recours aux couches lavables avec les langes et consorts. L’avantage des pays chauds c’est que les couches étaient trempées la nuit, lavées  au petit matin, étendues sur la corde à linge et l’après midi après le repassage (pour lutter contres les larves de mouches entre autres) elles étaient déjà prêtes pour les changes de la nuit.

Je dois aussi avouer, que je n’étais pas encore fixée sur mon choix de reprendre ou non mon activité professionnelle. Alors, après maintes réflexions je m’étais dit que je procéderai de la sorte :

  • Couches lavables pour la maison
  • Couches jetables pour les sorties

Je vous avoue que les premiers jours à la sortie de la maternité les jetables étaient la solution de facilité. Et puis, consciente que la peau de bébé est encore fragile les premiers jours j’ai préféré débuter avec les couches lavables à 2-3 mois.

Ces couches fonctionnent de la manière suivante. D’abord la couche avec la surface extérieure imperméable avec des boutons à pression qui évoluent avec le poids que prends  bébé, et une poche à l’intérieur pour y mettre l’insert qui est le tissu absorbant.

Chez la marque B’bies, il existe différents types d’inserts à adapter selon le moment de la journée ou la sensibilité de bébé (en bambou, effet au sec ou insert de nuit ultra absorbants).

*
**
***
****

Points positifs :

Économique :  je vois la différence quand par exemple le week-end je ne prévois pas de sortir et que je n’utilise que ces couches. Une économie de 10 couches environs  sur un week-end ce n’est vraiment pas négligeable.

Écologique : les poubelles se remplissent moins vite, sentent moins mauvais aussi, – bah quoi faut le dire les épinards ça à du bon pour la digestion ! – Au niveau de la machine à linge, je lave tout à 30°C avec le reste de ses vêtements, après avoir rincé/lavé/trempé et aucune tache ne résiste !!
Pour les cacas, je les retire de la couche avec du papier hygiénique, un petit jet d’eau dans la baignoire pour les crottes résistantes. J’utilise du Sanytol pour désinfecter le linge.

Respect de la peau de bébé : jusqu’alors ma fille n’a pas eu de rougeurs dues à l’utilisation des couches lavables, le coton est d’ailleurs bio. La marque B’bies 3 différentes matières pour les inserts : coton, bambou, bambou  charbon ou chanvre

Un choix larges des coloris : j’ai beaucoup aimé le fait de pouvoir choisir les coloris des couches. Efficaces quand on a plusieurs enfants, de différents âge ou non.

Séchage rapide : les couches sèches très vite, du coup pas besoins de les mettre au sèche linge, qui peut en altérer la qualité.

Large choix de tailles : les couches sont utilisables de 3kg à 17 kg. Autrement dit, vous n’avez pas besoin d’en racheter tous les trois mois. Ma fille est née à 3.6 kg et 50 cm elle va avoir 10 mois et n’a pas encore atteint les 17 kg, donc on peut dire que ces couches sont utilisables jusqu’au 1er anniversaire de bébé.

 

Points négatifs :

 

Le temps : il y a un gain d’argent, mais cela demande aussi un minimum de sacrifice et c’est le temps. Sauf si vous en avez entre 15-20 parce que vous prévoyez d’utilisez que celles-ci, ces couches conviennent pour les mamans un peu casanières – bon en même temps en hiver on garde nos loulous au chaud  – ou mamans au foyer. Car il faut pas oublier de les laver dès que le besoin se fait sentir, il ne faut pas non plus laisser trop traîner avec les urines ou les selles – d’où l’importance de rincer au moins avant de mettre au sale.

le choix des couches : certaines couches ne conviennent pas au “gros fuiteurs”, comme la mienne. Je n’ai pas fait attention et je n’ai pas pris les inserts ultra absorbants, et il se trouve que mon koala est une vraie pisseuse, et dès fois le matin .. c’est tout humide. Elle dort quand même à point fermé cela dit ! Donc il faut être attentif dans la journée à régulièrement vérifier la couche, chose que vous faites déjà, évidemment entre la vaisselle, la serpillière, la cuisine … bref !

le prix : c’est vrai que les couches sont économiques, mais pour que ça le soit il faut environs une quinzaine de couches pour pouvoir tourner à 1 machines par semaine pour bébé, sans qu’il ne manque de couches sèche pour les changes à venir. sortir une grosse somme d’un coup pour des couches ça peut piquer. Dans mon cas, elle va a la crèche 5j/7j du matin au soir, et je n’ai pas besoin d’en fournir à la crèche qui utilise des couches jetables mais celles de Leclerc (les meilleures en matières de couches jetables). Du coup, une dizaine de couches pour le soir ou le week-end me suffit amplement.


****
***
**
*

 

Grosso modo,  le prix de 6 couches modèle tout en un (TE1) me revenait à 48€ soit 7.50 € l’unité, sur Showroom Privé (SP). 
J’en ai pris aussi 3 (sans les inserts) chez sur Ali Express que j’utilise avec des langes que ma mère m’a offert.
Des langes, comme celles qu’on utilisait à mon époque.
Elles sont hyper pratiques, économiques et écologiques. Pour les nez et baves qui coulent incessamment, pour le change dans les toilettes publiques, en été pour recouvrir le cosy et protéger de la poussière, du soleil, pour se recouvrir ou nettoyer lors de l’allaitement, de bavoir pour les bébés gloutons enfin un tas de choses et entre autres elles me servent d’insert.
Choisissez des langes en coton pour une meilleur absorption.


Actuellement il y a une vente privée sur SP jusqu’au 7 mai 2018, mais ils en font régulièrement.
Je vous donne aussi le lien de ceux que j’ai pris sur Ali Express du vendeur MumsBest, je n’ai pas encore testé les inserts d’Ali Express donc je ne saurai vous dire, mais les couches sont toutes aussi efficaces que celles de B’Bies. D’ailleurs les nouveaux coloris de Tonton Ali me font de l’oeil

Source des photos : Ali express

 

Suivre:
Rallongez la boucle :

3 Commentaires

  1. Tati
    avril 29, 2018 / 11:43

    Intéressant j’ai pas d’enfants mais c’est intriguant. Rien que l’organisation des couches m’a donné mal au crâne

  2. mai 8, 2018 / 5:24

    Avec mes 11 couches et double inserts, nickel, bien géré et pour les jetables, je dépense très peu. Les miennes se lavent en machine et sèchent hypervite. J’avoue que pour un prochain bébé, je referai tout pareil. Au quotidien ça m’a semblé simple à gérer, j’avais un sac pour les garder lors des sorties et en mettant bien le papier dessus pour retirer la zone cacas, elles sont restées blanches et sans tâches. Je ne partage pas ses points négatifs, notamment sur le temps, mais ça peut varier d’une personne à l’autre. En dehors des voyages, j’ai pas eu de souci pour sortir avec, la nounou a adopté et ma belle-mère qui était sceptique, aussi. Pour moi c’est un vrai coup de coeur, au point de vouloir en vendre…

Laisser moi un mot par ici !